2010.jpgLes flops: ils sont venus, on les a vu, ils ont déçu. certains avaient un sacré potentiel mais à croire que cette année aura été placée sous le signe de la déception...

On va commencer par du lourd, "Percy Jackson", vaine tentative de croiser "Harry Potter" et "le choc des titans", film loupé, sans magie, triste aussi pour Chris Colombus qui ne semble pas prêt de sortir de son coma.

On aura eu droit à notre lot de suite, séquels et autre. "Iron Man2" réussit l'exploit improbable d'être l'inverse du premier opus; frais, divertissant et mouvementé. On se retrouve avec un truc aseptisé, mou et lent, le film aligne 2,5 misérables scènes d'actions, enchaînant les clins d'oeil sans intéret au prochain "Avenger" à venir. Sans parler d'une overdose de relation père-fils, d'un personnage-blague, "la veuve noire", "IR2" est un échec total. Ce qui fait peur quand on voit que les autres films à venir, outre les Avengers c'est une pléthore de superhéros qui va débarquer en 2011, avec "Thor", "Captain America". La grande question, est ce que le public va suivre? J'ai comme un doute..

Le-Choc-des-Titans-Poster-Promo-03-500x384.jpgAutre déception, le nanar de l'année, avec "le choc des titans", remake raté de Aà Z du classique des années 80. Inteprétation douteuse, scénario qui tient de la blague, conversion 3D réalisée par un malvoyant, il est difficile de le départager face à un autre candidat "le dernier maître de l'air" où là aussi on a un sacré bon quota d'acteurs en bois, de scénario insconsistant et d'un réalisateur aux fraises. Dans ce combat, seul" le chocs des titans" semble l'emporter vu qu'on nous annonce une suite (oh divine surprise) là où "le dernier maître.." s'achevait sur une fin ouverte mais que l'échec a tué dans l'oeuf.

ts.jpgNiveau grosse déception, ma palme ira sans nulle toute à "Toy Story 3". Pixar concentre en un seul film tous ses défauts et massacre l'équilibre parfait des deux premiers films. Car si les deux premiers épisodes étaient - et sont toujours- des trésors d'imagination et d'animation - Merci Mr Lassetter - ici rien. Pixar s'auto-plagie, repompe les personnages et l'intrigue du 2, noyant le tout dans une soupe moraliste de bons sentiments insipide tout juste bon à faire pleurer dans les chaumières - visiblement chez Pixar on ne sait QUE faire pleurer et rien d'autre. Le film en lui même est isans interet et n'arrive jamais à la hauteur des précédents. Une catastrophe.

buried.jpgRayon "Oui, mais non" on a un très bon candidat. Film-concept de l'année, "Buried" est interessant. Autant le concept est superbement exploité tout au long du film, autant le scénario est malhonnête et se moque un peu de son spectateur, vu le niveau du grand n'importe quoi du final. Un gros regret donc.

On aura eu droit à quelques (pudiquement nommées) sorties techniques comme "the dinner", "trop belle pour toi" ou "american trip", parfois avec de bonnes surprise comme "american trip" (superbement traduction française de "get Him To The Greek") qui aurait pu être très bon en enlevant le dernier tiers fourre tout et qui tourne en rond. On peut retenir aussi l'excellent "Invention of Lying" de Ricky Gervais, un comédie très bien écrite. Autre déception "Red", autre adaptation de comics qui tombe à plat, la faute à une réalisation paresseuse et une direction d'acteur absente.On a beau avoir les meilleurs du monde, sans direction d'acteur adequat, ça sert à rien.

monsters.jpgAutre petite déception, "Monsters" qui échoue là où "District9" avait pleinement réussi. On aura eu notre quota d'invasion ET avec "Skyline", fourre tout nauséeux d'Independence Day, la guerre des mondes et Cloverfield (rien que ça).


Oui, mais non

A-Team2010.jpgIl y a des films dont on est sorti avec cette expression normande, p'et'ben qu'oui p't'etr'benqu'non", le cul entre deux chaise. Même plusieurs mois après on a du mal à se départager, entre "presque bon film" ou "pas si mauvais film que ça". Exemple flagrant: l'adaptation "agence tous risques". L'ensemble est distrayant, les acteurs s'amusent, on regrette le final tout-numérique et une histoire brouillonne. Sans laisser un souvenir imperissable.

Ou "Predators". Sans être le sauvetage ou la réssurection de franchise qu'on espérait, le film se laisse voir, faisant oublier le "predator2". Mais l'ensemble reste déçevant.

De même "Machete" ne convainc pas. La faute à un Dany Trejo aussi expressif qu'une tourte (fatal quand on veut jouer un personnage charismatique) et un film qui manque de punch et de prise de risque (doublement fatal quand on veut faire un film de genre). Autre déconvenue "Megamind" annoncé à grand renfort de marketing, avec un casting vocal énorme entre Brad Pitt et Will Ferrel. L'ensemble accouchera d'une souris. Rayon déception "The Expendables", pseudo revival des gros bras des années 80/90 mais porté par un scénario anémique.


Deçu dans une moindre mesure "le fantastique Mr Fox". Si l'univers de Wes Anderson se mariait assez avec le "réel", son côté absurde mêlé à l'animation fonctionne moins bien. J'avoue ne pas vraiment avoir réussi à rentrer dans le film. Mais celui-ci est nettement au-dessus du navrant "A bord du Darjeeling Limited" , coquille vide en forme de carte postale d'Inde.

kickass.jpgAutre déception et de taille, le "Kick Ass" tant attendu passe à deux doigts de la correctionnelle, la faute à un gros manque de rythme dans le 2eme tiers du film, un trèèèès long tunnel d'ennui où il ne se passe plus rien. Le film devient un teenmovie horripilant et emmerdant. Sans ça, le film aurait été presque dans un top10. Il est tout juste sauvé par son final et la révélation Chloë Moretz.

Un autre regret, "l'illusionniste" de Sylvain Chomet qui revenait après "les triplettes de Belleville". On regrette que le film ne dépasse jamais l'hommage à Tati et d'une histoire qui ne démarre jamais. Sans parler du mélange douteux entre animation 2D et 3D qui vient ruiner l'émotion du film.

Tiens v'là de la 3D

mega.jpg2010 c'est aussi l'année de la 3D partout et à toutes les sauces même les plus improbables. Mais c'est surtout pour l'essentiel de la "fausse" 3D, des reconversions le plus souvent moisies ("le choc des titans", "le dernier maitre de l'air", " Piranha3D" etc etc). Ce qui fait dire à certains que ce procédé va dégouter les spectateurs qui risquent de bouder la vraie 3D lorsque celle-ci arrivera pour de bon.

Dans cette course à la 3D, seul "Dragons" est sorti du lot, avec "Raiponce". "Megamind" est loin derrière tant l'utilisation de ma 3D est accessoire. Un autre "vrai" film en 3D, "Jackass". Tous les autres sont des conversions. Notons qu'on a eu de la chance: "les reliques de la mort 1er volet" n'a pas été converti à la 3D mais hélas, le dernier volet, le sera. A noter que le passage de la 3D et du numérique ne s'est pas fait sans douleurs, avec la grève des projectionnistes d'UGC courant en juin et juillet.

Ah quand même

dragons.jpg2010 on aura eut quand même de sacrés bonnes surprises et non des moindres. A commencer par Dreamworks qui avec "Dragons" prouve que Pixar n'a pas le monopole sur l'animation. Film mal vendu mais porté par un bouche à oreille impresionnant, "Dragons" est un des meilleurs films d'animations produit par Dreamworks, avant de retomber dans ses travers avec "Megamind".

gains.jpgLe Biopic est exercice casse gueule, il suffit de voir "l'histoire d'un mec" pour s'en convaincre. Mais Joann Sfar avec "Gainsbourg vie héroïque" montre qu'on peut y arriver avec brio, avec au passage la révélation de Leatitia Casta en actrice. Oeuvre poétique, osée, "Gainsbourg" possède les erreurs d'un "premier film" mais une assurance rare. J'ai envie de dire du bien de "Shutter Island". Très bonne adaptation de Scorsese. Mine de rien, Di Caprio continue de confirmer qu'il est l'acteur du moment, vu qu'il remet le couvert quelques mois plus tard avec "Inception".

soc.jpg2010 c'est aussi l'année de la résurrection de David Fincher après le calamiteux "Benjamin Button". Avec "Social Network" il impose un film qui "redéfinit la décennie" et montre qu'il est toujours là. Arrive ensuite le solide "Inception" mais on en attendait pas mieux de Christopher Nolan. L'Histoire retiendra que certains blogs spécialisés dans la science fiction annonçait un succès critique mais un échec au box office pour "inception", le public n'étant pas prêt pour une histoire aussi complexe. ...

Il est des films mal vendus et mal traduits comme "Very Bad Cops" (the other guys), vraie pépite de rire - et la révélation de Mark Whalberg en acteur aussi, c'est pas rien ça non plus. J'ai envie aussi d'aimer le "Unstoppable" de Tony Scott qui revient au source du film d'action, avec un film nerveux, un "Speed" sur rail. Efficace. Pour finir sur la blague de l'année, la distribution en retard de "Scott Pilgrim". Le film tient ses promesses sans pour autant être totalement exempt de reproches.

Selon certaines sources, Guillaume Canet et Luc Besson auraient réalisé des films cette année (2 même pour Luc). Rumeurs infondées bien évidemment, la rédaction de CinephilME tient à vous rassurer.